[Les bases de la photographie 5/6] – La balance des blancs

[Les bases de la photographie 5/6] - La balance des blancs

Voici le cinquième article sur la série de 6 sur les bases de la photographie. Aujourd’hui, je vais vous parler de la balance des blancs. Je vais vous expliquer le plus simplement possible son fonctionnement. Personnellement, j’ai la balance des blancs est réglée en mode automatique pour la majorité de mes prises de vues. En shootant en RAW, je peux la changer en post-traitement.

Qu’est-ce que la balance des blancs ?

La balance des blancs est là pour que le blanc soit restitué fidèlement sur la photo. Chaque source de lumière possède une température exprimée en Kelvins (K). Voici quelques exemples :

  • Bougie : 1000-2000K
  • Coucher de soleil : 2000-3000K
  • Ampoule à incandescence : 2500-3500K
  • Lumière du jour : 5000-6000K
  • Ciel nuageux : 7000-9000K

En réglant la balance des blancs correctement, vous évitez d’avoir une dominance de couleur sur votre image. Prenons l’exemple des deux photos ci-dessous. Sur la première photo, j’ai shooté en réglant ma balance des blancs en « Tungstène ». Vous pouvez observer une dominance de couleur bleu. Par contre, sur la deuxième photo, j’ai shooté en réglant ma balance des blancs en « automatique ». Vous constatez que la teinte est meilleure. Cela s’explique par le fait que le réglage des Kelvins est adapté à la source de lumière lors de la prise de vue.

Balance des blancs en mode Tungstène
Balance des blancs en mode Tungstène
Balance des blancs en mode automatique
Balance des blancs en mode automatique

Voici un tableau des différents modes prédéfinis de la balance des blancs que vous pouvez sélectionner sur les appareils photos.

Tableau des valeurs de la balance des blancs
Source : Manuel Canon

Quand régler la balance des blancs ?

Comme je vous le disais dans l’introduction, j’utilise majoritairement ma balance des blancs en automatique. Je fais beaucoup de photos en extérieur et l’appareil photo calcule très bien lui-même quelle température il doit utiliser. Parfois, il arrive que l’appareil photo se trompe. Cela se remarque tout de suite lorsqu’on observe sa prise de vue dur l’écran de l’appareil photo. C’est à ce moment-là qu’il faut définir manuellement la balance des blancs. Vous pouvez choisir de définir manuellement les Kelvins ou d’utiliser un mode prédéfini de votre appareil.

Si vous avez des questions ou des remarques, je vous invite à le faire via les commentaires.

Et vous, comment utilisez-vous la balance des blancs ?

Pensez à partager pour aider une autre personne ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.